Six-Planes

Petit hameau composé d’une vingtaine de fermes en schiste groupées de part et d’autre de la chapelle Notre-Dame de Lourdes. Il s’agit de l’un des plus petits villages de la commune avec 57 habitants.

La quiétude de ce petit village est quelque "peturbée" lors de la kermesse annuelle organisée par le comité des fêtes début aout.

Historique

Pour Six-Planes, qu’en patois on prononce « Tchî-Planes », d’aucuns voudraient donner l’explication toute simple de six (chî) « planes » ou platanes, lesquels auraient maintenant disparu. Mais, cette hypothèse n’est pas convaincante car un ancien manuscrit datant de 1205 nous parle d’un certain « Simon de Caraplatano » que les spécialistes traduisent par « Cher Platane ».

En 1234, Jacques d’Orchimont céda à l’évêque de Liège, par ailleurs duc de Bouillon, les villages qui allaient constituer la seigneurie de Gros-Fays, une des plus importantes du duché. Outre Six-Planes et Gros-Fays, la seigneurie s’étendait à Cornimont, Chairière-la-Grande, le fief de Liboichamps et la moitié d’Oizy.

Après être parvenu à garder tant bien que mal, son indépendance et sa neutralité jusqu’en 1795, le duché fut réuni à la France. Gros-Fays et Six-Planes furent incorporés au Département de Sambre-et-Meuse, jusqu’au rattachement de nos régions aux Pays-Bas en 1815.

Pour être complet, nous nous devons de signaler que, pour une raison qui nous échappe, on trouvait au 17e siècle, sur le territoire de Six-Planes, un petit fief, composé de prairies et de champs, dépendant, non pas du duché de Bouillon, mais de la prévôté d’Orchimont.

Ce fief, créé en 1625 par Jean Pigean et Jeanne Mouzon, sa femme, constituait une sorte de fondation, une source de revenus pour les jeunes gens qui se destinaient à la prêtrise.

Chapelle Saint-Donat et Notre-Dame de Lourdes

Petit édifice néo-classique du milieu du XIXe siècle en moellons de schiste chaulés et pierre bleue, restaurée en 1931 par l’architecte Georges Puissant.

On y venait en pèlerinage le dimanche qui suit le 7 août pour invoquer Saint-Donat, contre le feu du ciel.

La Maltournée

En 1837, la route Dinant Bouillon est terminée et on envisagea d’établir un réseau de routes secondaires qui partirait de cet axe pour aller vers d’autres centres importants. C’est ainsi qu’en 1863, on construisit la route de Ramelot (Baillamont) à Sedan. Cette route passait par Oisy avant de descendre sur La Haizette, Alle et de remonter vers la France. Elle coupait le chemin entre Six-Planes et Gros-Fays au lieu-dit Le Chenet (petit tienne). Il n’y avait là aucune habitation.

A cette époque, dans le canton de Gedinne, seuls 3 bureaux de poste existent : Gedinne (1836), Orchimont (1859) et Bièvre (1872). On va instaurer d’autres bureaux. Sugny (1881) et Membre en 1883 (ce dernier étant transféré à Vresse en 1886). Pour relier ces bureaux entre eux, la poste va installer un service de malle-poste qui partira de Graide Station en 1883. Il y eut donc un aller et retour Graide Sugny par Bièvre, Baillamont, Oisy, La Haizette, Vresse, Membre et Sugny. Le long de cette route, elle s’arrêtait à des endroits fixes (bien souvent des cafés) pour laisser reposer les chevaux et les abreuver. En plus du service postal, elle transportait aussi des voyageurs.

La distance entre Oizy et la Hazette étant assez longue et la route montant fort depuis Vresse, deux familles décidèrent de venir construire chacune une maison (café) au carrefour de Chenet.
Les premières maisons construites furent celle de la famille Tichon, du côté de Gros-Fays, et celle de Philippe Bourguignon, vers Six-Planes, côté Vresse. Désiré Bourguignon établira une troisième maison dans les années 1890.

Actuellement, le hameau possède une dizaine de bâtiments.

D’où provient le nom « La Maltournée » ?

Yvon Barbazon, historien local, pense à deux solutions. La première serait sans doute la plus vraisemblable. La première maison construite avait sa face plein Nord. On a certainement dit qu’elle était mal tournée. Mais si l’on regarde le profil de la route, on remarque qu’elle tourne assez fort à cet endroit et que le carrefour qui était calme en 1880 est même devenu dangereux avec l’arrivée des automobiles. Donc une deuxième interprétation pourrait venir du fait que la route tourne mal ?

Sources

(documents disponibles à la Bibliothèque communale de Bièvre)

BARBAZON, Yvon. La Maltournée : Gros-Fays
GERARD, Edouard. Grosfays. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 51-54
GERARD, Vincent, GRANDFILS, Jean-Marie, PETIT, Luc. Gros-Fays, Six-Planes : une page d’histoire. 1993.
JAVAUX, Jean-Louis, SCHERER, Pierre. Six-Planes. In Le Patrimoine monumental de la Belgique. Wallonie. Arrondissement de Dinant. Volume 22, tome 1. Sprimont : Pierre Mardaga, 1996, p. 247-248.

Dernière actualité


Offre d'emploi : un(e) bibliothécaire pour un contrat de remplacement (maternité) et réserve de recrutement

La commune de Bièvre recrute un(e) bibliothécaire (H/F), à temps plein (38h/sem - 6 jour/sem) pour un contrat de remplacement congé de maternité ET réserve de recrutement  (offre intégrale via ce lien)

Conditions de recrutement :  

Être porteur d’un titre bibliothéconomique :

  • Soit graduat/baccalauréat de bibliothécaire-documentaliste ;
  • Soit diplôme de l’enseignement supérieur + brevet de bibliothécaire.

L'Administration communale se réserve le droit de juger de cette orientation.

Atouts :

  • Une expérience en tant qu’animatreur(rice)/conteur(euse).
  • Une expérience en tant que bibliothécaire.

   

Description de la fonction (tâches principales) :

Dans le cadre du plan quinquennal de développement de la lecture à Bièvre, le/la bibliothécaire sera amené(e) à :

  • Accueillir et accompagner les usagers de la bibliothèque, et les divers intervenants (population dans son ensemble, partenaires, collaborateurs, …); 
  • Analyser les demandes et les besoins ; 
  • Accueillir les lecteurs, gérer les prêts et les retours ; 
  • Promouvoir et agir pour le développement des pratiques des pratiques de lecture ;
  • Accueillir et animer des groupes d’enfants de l’enseignement maternel et primaire dans et hors des murs de la bibliothèque (permis de conduire indispensable avec véhicule) ; 
  • Animer des "heures du conte" en crèche (enfants de 5 mois à 2.5 ans ; 
  • Venir en appui aux activités bibliothéconomiques : gestion/acquisition du fonds, service aux usagers et aux partenaires.

  

Dépôt des candidatures :

Postulez par recommandé ou déposez auprès de M. Olivier Brisbois, Directeur général, contre accusé de réception pour le 30/10/2020 au plus tard (date de la poste faisant foi) :

Commune de BIEVRE

Monsieur le Directeur général Rue de Bouillon, 39 - 5555 BIEVRE

Toute candidature incomplète ou transmise hors délai sera considérée comme irrecevable.
Toute candidature ne répondant pas aux conditions générales ou particulières susvisées sera rejetée.
Tout renseignement peut être obtenu auprès de M. Olivier BRISBOIS, Directeur général, au 061/239.661.

 

Actualités précédentes


NOUVEAU PCDR (Programme Communal de Développement Rural)

Comme vous avez pu le lire dans le dernier bulletin communal, une nouvelle Opération de Développement Rural est lancée

9 Réunions de consultation de la population auront donc lieu dans vos villages.

L'objectif de ces réunions citoyennes est de :
1. de vous présenter l'analyse de notre commune par un bureau d'étude
2. de vous écouter sur votre perception de la commune pour en cibler les enjeux
3. de réfléchir aux projets à mettre en place pour un développement rural et durable 

L'agenda des réunions est le suivant : 
22/09 : Bellefontaine - Salle Saint-Furcy
24/09 : Petit-Fays - Salle Sainte Barbe
29/09 : Monceau - Salle le Timon
06/10 : Six-Planes, Gros-Fays, Cornimont et La Maltournée - Salle de Gros-Fays 
08/10 : Oizy et Baillamont : Salle de Oizy 
13/10 : Naomé et Mon Idée : Salle de Naomé
20/10 : Graide : Salle La Graidelle
22/10 : Graide-Station - Salle Al Bounante
27/10 : Bièvre : Centre culturel 

Toutes les réunions se tiennent à 20 h 00.
 
En raison de la crise sanitaire, nous vous demandons de vous inscrire au 063/44 02 02  ou semois@frw.be 
Voici une petite vidéo expliquant les mesures mises en place pour le Covid 

 
Offre d'emploi

En vue de compléter ses effectifs, IMAJE recrute :

un puériculteur/une puéricultrice pour la crèche de Bièvre disposant de:

  • d'une aide à l'emploi

Nous proposons un contrat de travail CDD à 4/5ème temps jusqu'au 31 décembre 2020. Celui-ci est à pourvoir dès ce jeudi 17 septembre 2020.

Les candidatures doivent être envoyées à l'attention de Madame Carine GEORGERY, Secrétaire Générale f.f. par mail à l'adresse suivante marine.malaise@imaje-interco.be ou par courrier, rue Albert 1er, 9 à 5380 FERNELMONT.  

 

Agenda

Du 21 septembre 2020 à 09h00 au 23 octobre 2020 à 17h00

Exposition d'artistes-semeurs bièvrois à l'honneur du 21 septembre au 23 octobre du lundi au vendredi de 9 à 17H (sauf mercredi 12H) au Centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A) avec :

  • Anne Burnotte: création d'arts textils contemporains, gravure, sculpture et céramique,
  • Marie Charles : relieuse d'art et restauratrice du patrimoine écrit, sculpture papier,
  • l'Atelier de Zoé avec les stages d'arts plastiques.
 
Le 03 octobre 2020 à partir de 20h00

Samedi 3 octobre à 20H, souper spectacle avec ou sans repas lors du concert de Jacques Stotzem au Centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A). Infos et réservations : 061/511 614 ou centre.culturel@bievre.be

 
Du 09 octobre 2020 à 18h00 au 12 octobre 2020 à 23h00

Fête d'octobre par la Jeunesse de Graide. Info: 0475/268 976

 
Tous les événements

Recherche