Naomé

Situé sur un plateau élevé, légèrement ondulé, le village de Naomé est arrosé par un affluent de la Lesse. Naomé comprend aujourd'hui 341 habitants.

Historique

Le village de Naomé est connu depuis 770 (Aldamega, Awomez, Aumeis). On en parle dans la charte du Wandelaicus mansus.

Plus tard, Naomé devient fief de la seigneurie de Bohan et arrière-fief du comté d’Orchimont. Cette seigneurie possédait haute, moyenne et basse justice. En 1290, elle était en mains de Gérard Pailles de Bouillon, et, en 1330, on cite Jean de Botassart et de Naomé.

Le 17 août 1793, le village de Naomé est attaqué par des Montagnards français, qui venaient de Bellevaux. Le seigneur, Philippe-Godefroid, vicomte de Lardenoy, député de l’Etat Noble de Luxembourg fut assassiné, alors qu’il se cachait dans les hautes herbes de l’étang au-dessus du village. Il est le dernier seigneur de Naomé.

Carré magique de Naomé

Naomé peut se vanter de posséder dans ses murs un témoin séculaire impérissable.

Une modeste pierre, mais combien précieuse et célèbre, parce que gravée, orne la façade de la maison Baijot, au numéro 28 de la route d’Opont. On peut la voir entre la fenêtre du rez-de-chaussée et celle de l’étage, à droite de la porte d’entrée. Elle remonte à la Révolution française comme l’indique une flèche verticale dirigée vers le bas avec la date 1789 sur son côté droit.

La particularité de cette pierre, en plus de son ancienneté, est qu’elle représente le carré magique nommé « SATOR ».
 

Il s’agit d’un ensemble formé de cinq mots disposés de telle sorte qu’ils se retrouvent identiques à eux-mêmes quelle que soit la façon d’en entreprendre la lecture, de gauche à droite, de bas en haut ou inversement. Ils sont repris dans le tableau ci-dessous et forment les mots suivants :


Avec les 25 lettres, on peut écrire PATER NOSTER. Il reste quatre lettres deux A et deux O, inemployés, l’alpha et l’oméga qui selon l’Apocalyse, sont le symbole de Dieu : « Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin de toutes les choses ».

S A T O R
A R E P O
T E N E T
O P E R A
R O T A S

A
P
A
T
E
R
APATERNOSTERO
O
S
T
E
R
O

Reprenons les 5 termes qui composent le carré :

SATOR     Le Semeur
AREPO    Un nom de personnes ou bien un vieux mot celte qui signifie la charrue
TENET     Le fait de tenir, de maintenir l’ordre, de rassembler
OPERA    Le travail, l’œuvre
ROTAS     Les roues, la continuité

Ceci donne : Le semeur, avec sa charrue (ou veillant à sa charrue) tient avec soin ses roues. Sous la transparence des mots, le texte prend une toute autre signification. Les Chrétiens peuvent y voir la figure du Créateur qui dirige sa création à travers les obstacles dans la voie qu’il a tracée…

On attribue l’invention du carré magique aux chrétiens de l’Eglise primitive. Sous l’impulsion de Justin († vers 165), les chrétiens se mirent à manifester leur présence en multipliant sur leurs monuments, ce qu’on a appelé des cruces dissimulatae, c’est-à-dire des fausses croix qui sous une forme proche de la vraie croix comme le tau, le trident, etc. rappellent le Calvaire sans le désigner.

La présence du carré magique en 1789 peut surprendre mais, au fond, elle n’est pas plus insolite qu’aux temps de Rome. Cette date marque, pour la France et pour notre pays, le début d’une époque pendant laquelle l’Eglise devait connaître à nouveau une persécution systématique qui rappelait étrangement celle des premiers temps du christianisme.

Salle de Naomé

En 1999, la salle de village fut agrandie et transformée.

Plus d'infos sur la location de la salle de village :

Mon Idée

La route reliant Falmignoul à Menuchenet a été définitivement tracée en 1837. Antoine Mathieu, garde-forestier à Baillamont est certainement un homme qui voit loin, car dès 1835, alors que les travaux viennent à peine de commencer, il achète un grand terrain au Champ Hé (Hez), à droite le long de cette route, juste à la limite avec Carlsbourg. Il a une idée derrière la tête, ce sera son idée.

La route, à peine terminée, on y établit des barrières (péages) environ tous les 5 km. On faisait payer les charrois d'après le nombre d'essieux. L'endroit où étaient établies ces barrières n'était pas fixe. Le tenancier avait le loisir de s'établir entre 2 points bien définis par le règlement. Celle qui nous intéresse est la barrière de Baillamont (qui ne sera pas sur Baillamont mais sur Naomé).

Antoine Mathieu fit de suite construire une petite maison sur son terrain et en janvier 1837, il vendait sa maison de Baillamont et venait habiter le long de la grand-route avec son épouse Marguerite Lequeux. C’était son idée. Il obtint la garde de la barrière et ouvrit un petit café. De suite, tout fonctionne à merveille.

A côté, on vint de suite y construire d’autres maisons qui seront des fermes mais aussi des cafés. C’est parti pour le hameau qui va s’étendre le long de la route vers Naomé. En 1883, on y comptait déjà 10 maisons pour 43 habitants.

Naomé aujourd'hui

En plus de salle du village, une école (primaire et maternelle) a été réouverte en septembre 2011 afin d'accueillir les enfants du village, de plus en plus nombreux. 
Une boucherie a également ouvert ses portes en 2012 dans ce village.  Le comité de jeunesse de Naomé est lui aussi fort actif et organise, notamment, deux kermesses annuelles
Patrimoine et curiosité : une petite chapelle en l'honneur de la Vierge Marie (rue du Roptay), l'étang du Douaire, l'arbre de la Liberté tronant au milieu du village,...

Sources

(documents disponibles à la Bibliothèque Communale de Bièvre)

BAIJOT, Louis. Le Carré magique de Naomé. 2012
BARBAZON, Yvon. Mon Idée, ce sera son idée
GERARD, Edouard. Naomé. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 73-76
PIGNOLET, Marcel. Le Carré magique de Naomé. Presse-Annonces, 11 janvier 1974

Dernière actualité


Projet Ardenne cyclo - Interreg

  La commune de Bièvre est partenaire du projet Ardenne Cyclo dans le cadre du programme européen INTERREG France – Wallonie – Vlaanderen en collaboration avec 28 partenaires.

Pour ce faire, la commune bénéficie d’un subside de 175.000 € financé à 50% par le fonds Européen de Développement Régional (FEDER), 40% par les fonds régionaux (CGT) et 10% par la commune.

Nous vous invitons à suivre l'évolution de ce projet via le site "http://interreg.visitardenne.com/index.php/fr/"  

Il est également possible de suivre le projet via les liens ci-après 

 

 

Actualités précédentes


LE DON D'ORGANES - PENSEZ-Y LE 26 EN ALLANT VOTER

Ce 26 mai, en allant voter, pensez à poser un acte citoyen : devenir donneur (-euse) d’organes !

Lors des élections du 26 mai prochain, le service populaiton sera spécialement ouvert, de 09h00 à 13h30, pour vous offrir la possibilité de devenir un des maillons de cette grande chaîne de solidarité qu’est le don d’organes.

En Belgique, chaque année, plus d’un millier de citoyens attendent un organe pour pouvoir continuer à vivre normalement.
Si notre pays fait partie du top européen en matière de prélèvements d’organes, les listes d’attente restent longues.
Ces délais ont un impact pouvant mener à une issue fatale pour certains patients.
Si nous pouvons tous être donneurs, nous pourrions aussi tous être un jour receveurs.
En vous inscrivant à la commune pour signifier votre volonté d’être donneur(-euse) d’organes après votre décès, vous évitez une souffrance à vos proches : celle de devoir se positionner à votre place !

Le principe de la loi belge
En Belgique, la loi qui encadre les prélèvements et transplantations d’organes est basée sur le principe de « Qui ne dit mot consent ».
Chaque citoyen belge est donc un donneur présumé, sauf s’il a refusé officiellement de son vivant.
Cependant, en pratique, 12 à 13% des familles refusent ce prélèvement par manque de connaissance de la volonté laissée par la personne de son vivant.

Profitez de ce 26 mai pour vous informer sur le don d’organes, voire vous positionner en votant pour la vie !

 
Accord de coopération pour l'assainissement des sols de stations-service

Nous avons l’honneur de vous informer d’un nouvel accord de coopération concernant le fonctionnement du fonds d’assainissement des sols des stations-service (BOFAS).

BOFAS réduit les risques financiers en remboursant (partiellement) ou en effectuant lui-même l’assainissement de terrains contaminés suite à l’exploitation de stations-service. Le législateur a maintenant décidé de rouvrir le fonds pour une nouvelle (et dernière) période de six mois pendant laquelle il est possible d’introduire des dossiers de demande de remboursement (partiel) ou d’assainissement auprès de BOFAS...

 

Agenda

Du 24 mai 2019 à 19h00 au 26 mai 2019 à 23h00

Du 24 au 26 mai: Fête du mois de mai à Graide.

Info: 0475/ 268 976  Jeunesse de Graide

 
Le 25 mai 2019 de 11h00 à 23h00

Samedi 25 mai : Expo-spectacles-animation au Centre culturel de Bièvre ( rue de Bouillon 39A):

Dès 11 h devant le Centre culturel

20H00 : Concert Lady F

21H30 : Projection film "Bièvre 78-2018"

Info : 061/51 16 14 ou centreculturel-bievre.com

 
Le 25 mai 2019 à partir de 16h00

Jogging de La Bounante. Run to Hugues. Départ à la salle "La Bounante"  (rue du Progrès 32 à Graide-Station)

Jogging enfants (+/- 1km) et marche de 10km à 16h00. Jogging et marche (+/- 5 et 10km) à 16h30. 

Info : Claude Maldague 061/51.19.59

 

 
Tous les événements

Recherche