Gros-Fays

Etagé sur un coteau qui, en pente douce, dévale vers la Semois, Gros-fays est arrosé par le ruisseau du même nom, qui prend sa source sur le territoire de Baillamont et se jette dans la Semois à Mouzaive. Il est à 9 kilomètres de la gare de Graide. Gros Fays comporte 103 habitants.

Historique

Le premier nom de Gros-Fays, en 1226, était Graveloifait, pour devenir Gravelor Fahi, en 1234, Graufays, Groffays, pour devenir enfin Gros-Fays. Fays est le terme qui désigne le hêtre (fagus). Gros est une altération du Grau primitif, qui signifiait : graveleux, grenu, à l’écorce rugueuse. Gros-Fays est donc le hêtre à l’écorce rugueuse, appellation qui est mieux rendue par la prononciation wallonne de Grös-Fayis.

Gros-Fays dépendait à l’origine de la paroisse d’Oizy et n’a été érigé en paroisse qu’en 1586 avec, comme annexes, Cornimont et Six-Planes.

Gros-Fays appartenait au seigneur Yvette de Bohan (1225) ; Jacques d’Orchimont (1234) ; à Charles de Berlaymont, seigneur d’Hierges (1575) ; Jean de la Mark ; de Louvrex et de Lamock (1780) qui a fait construire le moulin de Mitauge, sur Oizy.

Domaine seigneurial

En allant à Gros-Fays, vous pourrez observer un manoir à double corps en moellons de schiste, à deux niveaux en retrait séparés par un bandeau en pierre bleue prolongé sur la face antérieure des tourelles, de même hauteur que le corps central. Il s’agit du domaine seigneurial de Gros-Fays probablement construit par Florent de Lamock en 1684, comme la date figurant sur une taque de cheminée peut le laisser supposer.

Eglise paroissiale Saint-Pierre

L’Eglise paroissiale Saint-Pierre est signalée par deux tilleuls et est entouré des murs du cimetière. Il s’agit d’un édifice en schiste crépi, composé d’une maigre tour néo-gothique à l’Ouest (1892), d’une nef classique de quatre travées et d’un chevet gothique à trois pans du XVIe siècle. Un incendie survint en 1987 et seule la tour et le chœur furent reconstruits en 1991-1992.

A l’intérieur, vous pouvez voir la pierre tombale en pierre de Gérard de Lamock († 1778), un autel du XIXe siècle ainsi que des fonts baptismaux octogonaux en pierre bleue (XVIe siècle ?) avec couvercle en dinanderie (XVIIIe siècle).

Jean Gustin, âme de la résistance locale

Jean Gustin, meunier à Gros-Fays, fut l’âme de la résistance locale durant la Seconde Guerre mondiale. Il recruta et forma plusieurs équipes de maquisards disséminés dans la région. Il participa à de nombreux sabotages, entre autres, ceux qui consistaient à déboulonner quelques rails dans le tunnel courbé de Pondrôme, puis d’y envoyer par morceaux le train qui avait été arrêté plus haut vers Thanville.

Une rafle monstre eut lieu dans toute la région les 25-26 mai 1944. Après de nombreux sévices et tortures endurées tant à Cornimont, qu’à Petit-Fays, à la Glycine à Vresse, à Charleville puis à Namur, plusieurs d’entre eux restèrent dans les camps de concentration, comme le Bourgmestre de Gros-Fays, Marcel Bourguignon et, le Bourgmestre d’Alle, Monsieur Mongin.

Une plaque commémorative apposée sur le moulin rappelle cette triste période.

Salle de Gros-Fays

En 2007, dans le cadre de l'opération Cœur de village, le Député-Bourgmestre David Clarinval et les conseillers communaux ont procédé à l'inauguration d'une salle de village (entièrement restaurée) dans les locaux de l'ancienne école.  Le comité des fêtes de Gros-Fays/Six-Planes organisent régulièrement diverses activités dont deux kermesses annuelles. 

Plus d'infos sur la location de la salle de village :

Gros-Fays a été reconnu par le label "Plus beaux villages de Wallonie"

logo plus beaux villages de wallonieLe village de Gros-Fays a été labellisé lors de l’Assemblée Générale du 27 avril 2013 comme un des Plus Beaux Villages de Wallonie. Ce village a été retenu grâce à ses caractéristiques paysagères, architecturales et urbanistiques mais aussi par ses critères de village traditionnel. La candidature de Gros-Fays, déposée par le Conseil Communal de Bievre, a été retenue par l'association des Plus Beaux Villages de Wallonie après une consultation populaire. Une démarche de démocratie participative qui apporte un plus à l'appropriation du label par la population. L'Administration Communale est très fière de cette reconnaissance de la qualité de vie et de notre patrimoine ardennais.

Le relief y est accentué et propose des vues admirables sur la vallée de la Semois et ses forêts. Le village de Gros-Fays, riche en petit patrimoine, est constitué de typiques maisons en pierres et avec toit de schiste. Il est situé dans un écrin naturel remarquable. On peut y admirer notamment son église, son château-ferme, son moulin mais aussi tous ses aménagements à l’intérieur du village.

Situé à quelques kilomètres de Alle-sur-Semois, Gros-Fays est relié directement à la vallée de la Semois via des réseaux de promenades balisées et de circuits thématiques.  Une promenade vous emmènera vers Cornimont en passant par le Moulin de Gros-Fays (n° 6 - balisage : losange bleu - au départ de l'église).

Plusieurs audioguides  sont disponibles sur le site des Plus Beaux Villages : vous pouvez les télécharger avant de visiter le village !  

Sources

(documents disponibles à la Bibliothèque Communale de Bièvre)

BAIJOT, Louis. A la découverte de Gros-Fays – Cornimont, le 24 janvier 1999. 1999. [4 p.]
GERARD, Edouard. Grosfays. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 51-54
JAVAUX, Jean-Louis, SCHERER, Pierre. Gros-Fays. In Le Patrimoine monumental de la Belgique. Wallonie. Arrondissement de Dinant. Volume 22, tome 1. Sprimont : Pierre Mardaga, 1996, p. 230-234.

 

Dernière actualité


Test du système BE Alert ce jeudi sur tout le territoire wallon

Le système d’alerte BE-Alert sera testé jeudi sur tout le territoire wallon

Jeudi, lors d’un test à grand échelle du système d’alerte BE-Alert, toute la Wallonie recevra un SMS du numéro 1789.

Le Centre de crise national (NCCN) enverra en effet une alerte par message qui sera basée sur la localisation. Concrètement, cela signifie qu’un SMS sera envoyé à l’ensemble des téléphones mobiles présents sur le territoire wallon, même ceux qui ne sont pas inscrits au préalable à BE-Alert.

« Les personnes qui recevront ce message ne doivent rien faire. Il s’agit ici de tester la capacité et la rapidité du système », souligne le communiqué du NCCN qui effectuera une analyse minutieuse du test.

Il reste important de s’inscrire à BE-Alert (www.be-alert.be), souligne le centre, afin d’être averti d’une situation d’urgence même en cas d’absence sur les lieux qui font l’objet d’une alerte.

 

Actualités précédentes


Recherche de bénévoles pour le service covoiturage

Le CPAS de Bièvre recherche des chauffeurs bénévoles pour son service covoiturage. 

  • Vous disposez de temps libre ?
  • Vous souhaitez vous rendre utile ?
  • Vous disposez d'un véhicule ?

N'hésitez plus...nous avons besoin de vous ! 

Pour plus de renseignements, veuillez vous adresser au CPAS :

Rue du Centre 1 à 5555 BIEVRE

061/41.09.23 (Mme Prescler) ou 061/41.09.24 (Mme Lambot)

 
Sacs bleus : changement au 01/01/2022 !

Le sac bleu devient payant

Depuis, un peu plus de 20 ans le sac bleu a été instauré pour le ramassage de vos « Plastic Métal Carton » ou PMC.  Au départ, le sac bleu PMC actuel pouvait accueillir uniquement les bouteilles et flacons en Plastique, les emballages Métalliques et les Cartons à boissons, d’où la distribution d’un rouleau gratuit par ménage pour une année.

Depuis un peu plus d’un an, le « nouveau sac bleu » a été instauré ce qui vous permet à présent d’ajouter tous les autres emballages en plastique comme les pots (yaourt, fleurs...) , les raviers, les barquettes, les films et les sacs (https://www.lenouveausacbleu.be/fr/qu-est-ce-qui-change).  Tous ces déchets étaient auparavant déposés dans votre conteneur noir.  Ce volume supplémentaire dans le sac PMC entraine une consommation plus importante de rouleaux par ménage (2000 rouleaux achetés au BEP en 2018 contre 4000 rouleaux en 2021).

Dès lors, ce 08 novembre 2021, le Conseil communal a pris la décision de vendre, à partir du 01 janvier 2022, les rouleaux de sacs bleus au prix de 3 €/rouleau, ce prix reste modique et permettra de faire face à l’augmentation du coût de traitement des déchet.

Toutefois, afin d’atténuer l’impact sur vos finances deux rouleaux gratuits par an seront octroyés à chaque ménage domicilié et chaque entreprise ayant une activité sur le territoire communal.

En outre, afin de vous simplifier la vie, les magasins « Epicerie du Centre » et « Carrefour Market » deviennent partenaires et vendront ces sacs dans leurs enseignes, également au prix de 3 €, ce qui vous permettra de vous approvisionner lors de vos courses alimentaires.

Nous nous permettons de vous rappeler qu’afin de gagner de la place il est vivement conseillé d’aplatir les contenants usagés tels que bouteilles, cartons de boissons, canettes …

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre bonne collaboration.

 

 

Agenda

Le 18 janvier 2022 à partir de 15h00

18 janvier à 15H : Conférence de l’Utan « La fonction mayorale : son origine, ses œuvres et ses devoirs » par Axel Tixhon, professeur d’histoire à l’université de Namur, au Centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A).

Infos : 06/511 165 ou mady.dorchimont@skynet.be

 
Le 20 janvier 2022 à partir de 15h00

Collecte de sang le jeudi 20 janvier de 15 à 19H30 au centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A)

 
Le 02 février 2022 à partir de 09h00

Promenade à la découverte de la réserve naturelle Pré Taman (faune, flore, gestion) organisée par Natagora.

Départ: gare de Graide.

Infos : Office du tourisme de Bièvre au 061/292 092. Réservations :  nancy.debey@natagora.be

 
Tous les événements

Recherche



Une expérience unique

Nous sommes soucieux de vous offrir une navigation sécurisée et personnalisable. Nous utilisons à cette fin des cookies afin de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt, recueillir anonymement des données de statistiques et vous permettre une visite la plus agréable possible

Configurer vos préférences de cookies

  • Formule conseillée