Gros-Fays

Etagé sur un coteau qui, en pente douce, dévale vers la Semois, Gros-fays est arrosé par le ruisseau du même nom, qui prend sa source sur le territoire de Baillamont et se jette dans la Semois à Mouzaive. Il est à 9 kilomètres de la gare de Graide. Gros Fays comporte 103 habitants.

Historique

Le premier nom de Gros-Fays, en 1226, était Graveloifait, pour devenir Gravelor Fahi, en 1234, Graufays, Groffays, pour devenir enfin Gros-Fays. Fays est le terme qui désigne le hêtre (fagus). Gros est une altération du Grau primitif, qui signifiait : graveleux, grenu, à l’écorce rugueuse. Gros-Fays est donc le hêtre à l’écorce rugueuse, appellation qui est mieux rendue par la prononciation wallonne de Grös-Fayis.

Gros-Fays dépendait à l’origine de la paroisse d’Oizy et n’a été érigé en paroisse qu’en 1586 avec, comme annexes, Cornimont et Six-Planes.

Gros-Fays appartenait au seigneur Yvette de Bohan (1225) ; Jacques d’Orchimont (1234) ; à Charles de Berlaymont, seigneur d’Hierges (1575) ; Jean de la Mark ; de Louvrex et de Lamock (1780) qui a fait construire le moulin de Mitauge, sur Oizy.

Domaine seigneurial

En allant à Gros-Fays, vous pourrez observer un manoir à double corps en moellons de schiste, à deux niveaux en retrait séparés par un bandeau en pierre bleue prolongé sur la face antérieure des tourelles, de même hauteur que le corps central. Il s’agit du domaine seigneurial de Gros-Fays probablement construit par Florent de Lamock en 1684, comme la date figurant sur une taque de cheminée peut le laisser supposer.

Eglise paroissiale Saint-Pierre

L’Eglise paroissiale Saint-Pierre est signalée par deux tilleuls et est entouré des murs du cimetière. Il s’agit d’un édifice en schiste crépi, composé d’une maigre tour néo-gothique à l’Ouest (1892), d’une nef classique de quatre travées et d’un chevet gothique à trois pans du XVIe siècle. Un incendie survint en 1987 et seule la tour et le chœur furent reconstruits en 1991-1992.

A l’intérieur, vous pouvez voir la pierre tombale en pierre de Gérard de Lamock († 1778), un autel du XIXe siècle ainsi que des fonts baptismaux octogonaux en pierre bleue (XVIe siècle ?) avec couvercle en dinanderie (XVIIIe siècle).

Jean Gustin, âme de la résistance locale

Jean Gustin, meunier à Gros-Fays, fut l’âme de la résistance locale durant la Seconde Guerre mondiale. Il recruta et forma plusieurs équipes de maquisards disséminés dans la région. Il participa à de nombreux sabotages, entre autres, ceux qui consistaient à déboulonner quelques rails dans le tunnel courbé de Pondrôme, puis d’y envoyer par morceaux le train qui avait été arrêté plus haut vers Thanville.

Une rafle monstre eut lieu dans toute la région les 25-26 mai 1944. Après de nombreux sévices et tortures endurées tant à Cornimont, qu’à Petit-Fays, à la Glycine à Vresse, à Charleville puis à Namur, plusieurs d’entre eux restèrent dans les camps de concentration, comme le Bourgmestre de Gros-Fays, Marcel Bourguignon et, le Bourgmestre d’Alle, Monsieur Mongin.

Une plaque commémorative apposée sur le moulin rappelle cette triste période.

Salle de Gros-Fays

En 2007, dans le cadre de l'opération Cœur de village, le Député-Bourgmestre David Clarinval et les conseillers communaux ont procédé à l'inauguration d'une salle de village (entièrement restaurée) dans les locaux de l'ancienne école.  Le comité des fêtes de Gros-Fays/Six-Planes organisent régulièrement diverses activités dont deux kermesses annuelles. 

Plus d'infos sur la location de la salle de village :

Gros-Fays a été reconnu par le label "Plus beaux villages de Wallonie"

logo plus beaux villages de wallonieLe village de Gros-Fays a été labellisé lors de l’Assemblée Générale du 27 avril 2013 comme un des Plus Beaux Villages de Wallonie. Ce village a été retenu grâce à ses caractéristiques paysagères, architecturales et urbanistiques mais aussi par ses critères de village traditionnel. La candidature de Gros-Fays, déposée par le Conseil Communal de Bievre, a été retenue par l'association des Plus Beaux Villages de Wallonie après une consultation populaire. Une démarche de démocratie participative qui apporte un plus à l'appropriation du label par la population. L'Administration Communale est très fière de cette reconnaissance de la qualité de vie et de notre patrimoine ardennais.

Le relief y est accentué et propose des vues admirables sur la vallée de la Semois et ses forêts. Le village de Gros-Fays, riche en petit patrimoine, est constitué de typiques maisons en pierres et avec toit de schiste. Il est situé dans un écrin naturel remarquable. On peut y admirer notamment son église, son château-ferme, son moulin mais aussi tous ses aménagements à l’intérieur du village.

Situé à quelques kilomètres de Alle-sur-Semois, Gros-Fays est relié directement à la vallée de la Semois via des réseaux de promenades balisées et de circuits thématiques.  Une promenade vous emmènera vers Cornimont en passant par le Moulin de Gros-Fays (n° 6 - balisage : losange bleu - au départ de l'église).

Plusieurs audioguides  sont disponibles sur le site des Plus Beaux Villages : vous pouvez les télécharger avant de visiter le village !  

Sources

(documents disponibles à la Bibliothèque Communale de Bièvre)

BAIJOT, Louis. A la découverte de Gros-Fays – Cornimont, le 24 janvier 1999. 1999. [4 p.]
GERARD, Edouard. Grosfays. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 51-54
JAVAUX, Jean-Louis, SCHERER, Pierre. Gros-Fays. In Le Patrimoine monumental de la Belgique. Wallonie. Arrondissement de Dinant. Volume 22, tome 1. Sprimont : Pierre Mardaga, 1996, p. 230-234.

 

Dernière actualité


Petit rappel pratique

Par ce petit mot, nous nous permettons de vous rappeler qu'en cette période de confinement, l'administration communale est fermée au public MAIS une permanence du service population est assurée tous les jours. Ceux-ci sont à votre service pour tout document qui vous souhaiteriez obtenir, des sacs bleus .... les modalités vous seront communiquées par téléphone au 061 239 660 (8-12 et 13-17h, du lundi au jeudi et 8-12h et 13-15h le vendredi)

Merci pour votre compréhension.

 

Actualités précédentes


|| COVID-19 – RDV ce soir 20h00 || 27/03 – 14h30

Voilà déjà deux semaines que la crise sanitaire liée au Coronavirus a débuté. J’espère qu’elle sera la plus courte possible.

C’est maintenant certain, il y aura un avant et un après cette crise. Nous verrons comment nous en sortons.
En attendant, la Belgique est à l’arrêt, le mode de vie de chacun a changé. Tout le monde cherche des manières de s’adapter à la nouvelle situation, tant au sein des noyaux familiaux que dans les structures publiques. C’est également ce que nous faisons quotidiennement, à la commune.
Voici donc encore une occasion pour moi de remercier mes colistiers qui m’ont épaulé, mais aussi le personnel communal, le DG, les membres de la cellule de crise (dont notre Planu, Cristel, mise à l’épreuve elle aussi), la DG et le personnel du CPAS pour leur réactivité, le personnel administratif pour son soutien quotidien, le personnel enseignant et d’encadrement pour la prise en charge des enfants, le personnel d’entretien qui rempli une mission importante dans ce contexte et les ouvriers communaux pour leur disponibilité.
Enfin, merci à TOUS, de manière générale, pour votre soutien, votre dévouement et votre professionnalisme !
Et surtout, merci à vous, citoyens bièvrois, qui êtes venus spontanément vers nous pour proposer vos services, votre talent ! Merci !
Cette pandémie est aussi l’occasion de mettre le doigt sur beaucoup de choses qui, j’ai l’impression, dysfonctionnent dans notre société :
- Des services de soins de santé au TOP mais manquant cruellement de moyens,
- La place de nos aînés qui, en cette période de confinement, sont parfois en détresse sociale.
Pour adoucir un peu leurs situations solitaires, nous avons commencé, depuis plusieurs, jours, à leur téléphoner (nous contactons les plus de 65ans, isolés), afin de les rassurer et de leur donner les numéros où ils pourront joindre une oreille attentive et disponible. Les couples seront également contactés dans les prochains jours. Si vous êtes d’ailleurs intéressé de créer une chaîne téléphonique (en quelque sorte, un parrainage) afin de maintenir un contact avec une ou plusieurs personnes, n’hésitez pas à nous en faire part !
- Notre façon de consommer, de nous déplacer et de gérer notre environnement proche,
- Bien d’autres choses encore…
Pour toutes ces raisons, je vous invite, ce soir à 20h, à sortir sur le pas de votre porte, à ouvrir une fenêtre, à aller sur votre terrasse… Pour faire un maximum de bruit. Vous pouvez applaudir, par exemple.
En effet, à 20h00, l’ensemble des cloches des différents villages de la commune de Bièvre sonneront pendant quelques minutes, signe de notre soutien à tous envers les services et le personnel de soins de santé, mais aussi envers toutes les personnes qui luttent à leur manière contre ce virus !
Ces cloches retentiront également afin de rappeler aux aînés de la commune que nous pensons à eux ! Pour les personnes âgées, l’église du village est un lieu d’identité, de contacts sociaux, de retrouvailles. Le son des cloches est aussi souvent chargé de souvenirs, d’émotions du passé. Aussi, l’entendre leur permettra de se remémorer ces souvenirs, mais également de leur rappeler que, malgré les circonstances et même s’ils se sentent isolés, ils ne sont pas seuls!
Aussi, les églises sonneront tous les jours (sauf les non-automatisées) jusqu’à la fin de cette crise. Lorsque vous les entendrez, n’hésitez pas à avoir une petite pensée pour nos aînés et pour tous ceux qui mettent la main à la pâte au quotidien !
On ne lâche rien, on tient bon, on y arrivera, l’union fait la force !
A bientôt.

Votre Bourgmestre f.f. Modave Michael

 
Collectes des déchets - rappel des consignes

Quelques consignes importantes, liées à l’observation de récentes dérives et ce, dans le but de garantir la sécurité des travailleurs de la collecte et le bon déroulement des tournées, dans le contexte de la crise que nous connaissons.

A cet égard, quelques rappels :

  1. Il n’est pas permis de déposer au pied du conteneur des sacs poubelles supplémentaires tout d’abord parce que tous les déchets doivent être pesés et donc se trouver dans le conteneur et ensuite par sécurité pour les travailleurs et afin de réduire leur charge de travail déjà conséquente en cette période.
  2. Compte-tenu de la réorganisation des tournées (afin de garantir les règles de distanciation sociales pour les travailleurs), les camions poubelles sont susceptibles de passer plus tôt que d’habitude. Les citoyens doivent donc de préférence sortir leurs sacs poubelles ou conteneur la veille de la collecte au soir.
  3. Le personnel du BEP souhaite exprimer ses remerciements à la population pour toutes les marques de sympathie reçues, soit tout au long des tournées (petits mots d’encouragements, dessins, …), soit par téléphone ou via les réseaux sociaux.
  4. À ce stade, sauf augmentation de l’absentéisme, il ne devrait pas y avoir de perturbations dans les collectes la semaine prochaine.

 

Le BEP en profite également, pour insister sur les mesures de précaution demandées au citoyen depuis le renforcement de la Phase 3 à savoir :

  • D’utiliser toujours un sac (non payant) pour mettre les déchets, avant de les mettre dans le conteneur.
  • De veiller à mettre les mouchoirs en papier usagés ainsi que les masques ou gants de protection dans les déchets résiduels.
  • De bien fermer les sacs.
  • De limiter la production de déchets verts, de les conserver à domicile ou, dans la mesure du possible, de les composter individuellement.
  • De stocker à domicile les déchets dangereux (habituellement acceptés dans les recyparcs) comme peintures, produits dangereux, diluants, emballage ou restes de pesticides ; ceux-ci ne peuvent en aucun cas être mis dans le sac de déchets ménagers ou le conteneur à puce.
    Cette disposition vaut également pour les déchets d’amiante qui doivent être conservés à domicile dans un emballage étanche fermé.
 

Agenda

Le 11 avril 2020 à partir de 10h00

Brocante au Jardin des Hiboux (Vôye du Sclassin 47 à Graide) le samedi 11 avril de 10 à 18H. Sur réservation. Info: 0495/723 823 www.jardindeshiboux.be

 
Le 18 avril 2020 à partir de 09h00

Rando quad « Des Trois Moulins ». Départ le samedi 18 avril entre 9 et 13H du Patro de Bièvre (rue des Wez 9A). Rando de 120 km dans la région de Bièvre avec déjeuner et dîner. Info: E. Maldague au 0478/599 873

 
Le 18 avril 2020 à partir de 09h30

Le tennis de table "Les Castors" vous invite à son cinquième Tournoi 3 raquettes en double.

  • Sports pratiqués : Tennis, tennis de table et badminton.
  • Date : Samedi 18 avril 2020 à partir de 10h00.
  • Présence des équipes requise à 9h30.
  • : Hall sportif à Carlsbourg (Rue de Bièvre 2).
  • Prix : 20 euros par équipe.

Matchs de 15 minutes, avec minimum 5 matchs par équipe.

Renseignements et inscriptions chez : Bruno Cambrai (0479/649 930) ou bruno_cambrai@hotmail.com
                                                      Aurélie Baijot (0497/265 896 ou aurelie.baijot@yahoo.be

 
Tous les événements

Recherche