Graide

Arrosé par un petit cours d’eau qui porte le nom du village, Graide se situe à 4 kilomètres de Bièvre. Second village en terme de population (528 habitants), Graide jouit d'une histoire très longue et d'un patrimoine particulièrement remarquable.

Historique

La première mention du nom du doyenné de Graide est faite en 837 à l’occasion de l’organisation des croix banales à Saint-Hubert. Ces croix banales ou générales, c’étaient des pèlerinages, processions des paroisses, instaurées à cette époque pour obtenir la cessation des pluies continuelles ; elles furent continuées d’année en année et un abbé de Saint-Hubert, Sévold, pour mettre plus d’ordre dans ces manifestations pieuses, les divisa en trois groupes : les croix de Famenne (doyenné de Rochefort), les croix de Paliseul, cruces Palatienses, (doyenné de Graide), les croix d’Ardenne (doyenné de Bastogne).

On jugera de l’importance du doyenné de Graide avant l’érection des nouveaux évêchés dans les Pays-Bas par la nomenclature des paroisses et bénéfices qui en dépendaient d’après un pouillé de 1558 : Anseremme, Agimont, Baronville, Bièvre, Beauraing et Warsin, Bourseigne-Neuve et Bourseigne-Vieille, Doreux, Dion le Mont et Diont le Val, Falmagne, Finnevaux, Falmignoul, Feschaux, Felenne, Gedinne, Graide, Hastière, Louette-saint-Denis, Louette-Saint-Pierre, Mesnil-Eglise, Oisy, Pondrôme, Rienne, Willerzie, Winenne, Vonêche, Vencimont et, enfin, Wancennes.

Une tour classée du VIIIe siècle

La Tour de l’Eglise Saint Denis de Graide fut classée, le 25 octobre 1947, sur proposition de la Commission royale des Monuments et Sites.

On ne connaît pas la date exacte de la construction de la Tour mais certains historiens la fixe au VIIIe siècle. Elle fut construite par Pépin le Bref, comme tour de guet ou relais de chasse lors de ses venues à Paliseul et dans les forêts de Graide. C’est la présence de la tour qui détermina probablement l’emplacement du village actuel.

A l’intérieur de l’Eglise Saint Denis, vous pouvez observer un mobilier assez intéressant : des fonts baptismaux de 1500, un Christ en croix du XVIe siècle avec le symbole des Evangélistes aux extrémités, un bénitier en marbre noir de 1605, un ostensoir-soleil de 1733 ainsi qu’une statue de Saint Denis en bois peint du XIXe siècle.

En mémoire de nos maquisards

Un terrible combat eut lieu à Graide, le 1er septembre 1944, entre nos maquisards et les troupes allemandes.

Une stèle sur le versant sud de la ferme d’Avrainchenet signale l’emplacement du camp des maquisards et un mémorial sur le versant nord rappelle ce combat du désespoir des troupes ennemies qui voyaient venir la fin de leur occupation sur notre territoire ardennais.

Chaque année, le 1er dimanche de septembre, une cérémonie commémore au pied de ce monument, le sacrifice de nos maquisards pour la liberté.

Le 29 mars 2012, une charte de partenariat entre la Province de Namur et l’Administration communale de Bièvre a été signée autour de la restauration de ces deux monuments.

Voici le récit de cette journée difficile pour les maquisards (Extrait de Cœurs belges. Neuf pages de récit détaillé. Transmis par Louis Baijot le 2 juin 2012) : cliquez ici

Graide aujourd'hui

Actuellement, dans le village de Graide, vous pouvez bénéficier des services suivants 

En plus du patrimoine énuméré dans les paragraphes précédents, deux réserves naturelles sont accessibles à Graide celle de Roda et celle dite "Voie de Baillamont".  

Au départ de la route de Gembes, vous pourrez parcourir sur une distance de 6 km la promenade n° 11 (losange vert) dénomée "le Maquis"

Sources

(documents disponibles à la Bibliothèque Communale de Bièvre)

Le Terrible Combat de Graide. Cœurs belges, 15 juillet 1947, n°14
GERARD, Edouard. Graide. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 43-51
JAVAUX, Jean-Louis, SCHERER, Pierre. Graide. In Le Patrimoine monumental de la Belgique. Wallonie. Arrondissement de Dinant. Volume 22, tome 1. Sprimont : Pierre Mardaga, 1996, p. 226-230.

Dernière actualité


Coupure de courant : votre administration rencontrera des problèmes de communication

ORES réalisera des travaux d'amélioration du réseau, ce mercredi 08 juillet de 08h à 12h ce qui entrainera une coupure de courant pour l'administration communale , dès lors la centrale téléphonique sera elle aussi hors service durant ce laps de temps.

Les employés sont disponibles aux numéros suivants :

Finances - Cédrine Henry : 0479/47.08.58 - Florence Crespin : 0479/74 09 58
Travaux - Fabienne Delperdange : 0475 90 06 85 - Jenny Vandenbranden : 0475/90 06 93 
Agent constatateur : 0470/20 49 59


Merci pour votre compréhension pour ces désagréments indépendants de notre volonté.

 

Actualités précédentes


Informations du Conseil Communal

La rubrique "Vie politique" a été mise à jour.  Les documents suivants ont été ajoutés :

- le procès-verbal de la séance du conseil communal du 25 mai 2020

- le rapport annuel de l'exercice 2019

Bonne lecture ! 

 
Permanence du service population

Nous avons le plaisir de porter à votre connaissance que le Service Population-Etat-civil assurera à nouveau les permanences du samedi, de 10 à 12h, et ce, dès ce 04 juillet 2020. 

 

Agenda

Le 10 juillet 2020 de 08h00 à 20h00

Le 10 juillet 2020 c'est l'arrachage de la Balsamine dans la réserve naturelle d'Orchimont - Petit-Fays.

Rendez-vous : 8h Eglise d'Orchimont.

 
Le 24 juillet 2020 de 08h00 à 20h00

Le 24 juillet 2020 c'est l'arrachage de la Balsamine dans la réserve naturelle d'Orchimont - Petit-Fays.

Rendez-vous : 8h Eglise d'Orchimont.

 
Le 21 août 2020 de 08h00 à 20h00

Le 21 août 2020 c'est l'arrachage de la Balsamine dans la réserve naturelle d'Orchimont - Petit-Fays.

Rendez-vous : 8h Eglise d'Orchimont.

 
Tous les événements

Recherche