Bièvre

Historique

Bièvre est arrosé par le petit ruisseau la Bièvre, qui prend sa source  dans la localité, et lui a donné son nom. Ce village est le centre administratif de la Commune depuis la fusion des communes de 1977. Bièvre comprend 1083 habitants, soit un tiers de la population communale (3200 habitants).

La route de grande communication Dinant-Bouillon (RN 95) frôle la localité par l’Est à l'instar de la ligne de chemin de fer Athus-Meuse.

Village du castor

Les documents les plus anciens qui parlent de Bièvre citent : Beveris en 770 à l’époque de Pépin le Bref (charte du Wandelaicus mansus) ; Bievere, en 1243 ; enfin Bievre ou Bievres, en 1239, 1245 et 1290 ; Bevoes en 1432. L’étymologie du nom de Bièvre viendrait de « bever », c’est-à-dire « castor » en gaulois. C’est pourquoi le 30 avril 1999, un arrêté du Gouvernement de la Communauté française reconnaissait à la commune de Bièvre des armoiries particulières, un sceau et un drapeau représentant un castor. Emblème que l’on retrouve sur la girouette de la maison communale.

Histoire

L’Eglise de Bièvre a été construite en 1902, remplaçant l’ancienne construite en 1721 et consacrée en 1730. Bièvre était une filiale de la très ancienne paroisse de Gembes, du doyenné de Graide, archidiaconé de la Famenne.

Au mois de février 1242, l’abbé de Mouzon, Hugues, voulant intéresser l’évêque de Liège, duc de Bouillon, à la conservation des biens que son monastère possédait de toute ancienneté (ab antiquo), à Gembes et à Bièvre, fit savoir à ce prélat qu’il allait construire un nouveau village sur le territoire de Proisy, près de Bièvre. Une église, un four et un moulin furent construits. On peut encore voir des soubassements de pierre appelés en wallon « Li ruxhea del viye eglijhe ».

Au VIIIe siècle, Bièvre dépendait du fisc de Paliseul, dans le duché de Luxembourg. Il passe dans les mains de la Maison équestre d’Orchimont, en 1500, avec Nicolas d’Orchimont comme premier seigneur. Jean-Joseph d’Orchimont (1728-1810) est le dernier seigneur féodal de Bièvre. Sa résidence fut incendiée en 1793, par les sans-culottes.

Souvenir de chasse

Bièvre fut, au XIXe siècle, le lieu d’élection de la fameuse société « Royales-Ardennes », célèbre, moins peut-être par la correction et la valeur de ses chasses que par le genre de vie qu’elle exigeait de ses membres.

Elle avait pour maitres le comte Adhémar d’Oultremont de Duras et le Duc de Croy ; elle comptait parmi ses adhérents l’élite de la haute société cosmopolite du continent ; citons notamment : le Prince d’Aremberg, le Prince de Ligne, le Duc Ossuna, le Duc d’Albe, le Marquis de Croix, le Marquis du Chasteleer le Marquis de la Mina, etc.

Bièvre n’était pas habité de façon permanente mais la plupart des membres de l’équipage y avaient fait bâtir des pavillons de chasse dont plusieurs étaient de véritables châteaux. Parmi ceux-ci, le Pavillon Saint Hubert. Il fut construit en 1884 par le Duc de Croix et devient, en 1912, la propriété du Vicomte Le Hardy de Beaulieu.

La Maison communale et le Centre Culturel en occupent les lieux depuis 2000.

Dévotion à Saint Hubert

L’église paroissiale fut construite en 1902 et fut dédiée à Saint Hubert le 20 août 1946.

Quel patron mieux indiqué pour une église d’Ardenne ? La vénération qu’on lui porte ici s’empreint de la reconnaissance des âpres terres qu’il évangélisa. De plus, Bièvre où, avant guerre encore, la meute du vicomte Le Hardy de Beaulieu courait sanglier, cerf et renard, dans la pittoresque cavalcade des équipages et les sonneries de cor, ne pouvait choisir qu’un saint indulgent aux chasseurs.

Place de l'Europe

En 2008, la charmante et agréable Place de l'Europe (située entre l'Eglise et l'ancienne maison communale actuellement siège du CPAS) a été inaugurée en présence des représentants des 27 villages avec lesquels la commune de Bièvre est jumelée dans le cadre du Jumelage "Bièvre, Commune d'Europe".


Bièvre aujourd'hui... 

L'entité de Bièvre compte :

  • de très nombreux commerces, indépendants, ... un zoning communal : en d'autres termes, les différents secteurs d'activités y sont bien représentés 
  • dans le premier lien ci-avant, vous accéder également à toutes les associations de Bièvre et de ses 11 villages; un comité de jeunesse est également actif à Bièvre
  • une école communale offrant de nombreux cours spéciaux : anglais, néerlandais, informatique, piscine, ... ainsi que des semaines découvertes au ski, aux Pays-Bas.  Vos enfants peuvent également recevoir des repas chaud et bénéficier d'un accueil extra-scolaire performant 
  • à côté de l'école maternelle de Bièvre, se trouve également la crèche communale 
  • vous pouvez également y louer des salles pour vos festivités soit au centre culturel ou au Patro Saint-Hubert
  • une plaine de jeux se situent non loin de l'école (Rue des Witays)
  • il est possible de pratiquer plusieurs sports à Bièvre même ou dans les autres villages de la commune.
  • trois promenades sont accessisbles depuis l'église
    • n° 1 - balisage bleu dénomée "Praje" et comportant 15 km
    • n° 14 - balisage rectangle vert "Les Maurzies" sur une distance de 5km
    • n° 15 - balisage rectangle rouge" qui est en fait le "parcours santé" qui s'étend sur 2 km et est situé rue de la Wiaule.


Sources historiques

(documents disponibles à la Bibliothèque Communale de Bièvre)

A.B. L’Evêque de Namur et deux prélats consacrent à Saint-Hubert l’église de Bièvre. Vers l’Avenir, 22 août 1946.
GERARD, Edouard. Bièvre. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 21-25
JAVAUX, Jean-Louis, SCHERER, Pierre, TANGHE, Astrid. Bièvre. In Le Patrimoine monumental de la Belgique. Wallonie. Arrondissement de Dinant. Volume 22, tome 1. Sprimont : Pierre Mardaga, 1996, p. 221-223
QUEWET, Jean, QUEWET, Léopold. Bièvre : son histoire – ses familles. Auderghem : Jean Quewet, 2011. 336 p.
WILLIAME, S. La Chasse à courre à Bièvre 1895. Sport animal illustré

Dernière actualité


Nouveau service : PCS : Plan de Cohésion Sociale

Nouveau service : PCS : Plan de Cohésion Sociale

« La cohésion sociale est la capacité d'une société à assurer le bien-être
de tous ses membres. »

Qu’est-ce que le plan de cohésion sociale ?  ==> voici une petite vidéo explicative de la Région Wallonne 

Dans un contexte de précarisation et d’exclusions croissantes, le Plan de cohésion sociale permet de coordonner et développer un ensemble d’initiatives au sein des communes pour que chaque personne puisse vivre dignement en Wallonie.
En créant le Plan de cohésion sociale, la Wallonie veut garantir l’accès aux soins médicaux, à l’emploi, au logement, à la culture, à la formation pour tous les citoyens dans une société solidaire et respectueuse de l’être humain.
Les actions privilégient la mixité sociale tout en s’adressant prioritairement aux personnes précarisées.
Par un travail à long terme, le PCS encourage le citoyen à jouer un rôle actif dans son cadre de vie (coresponsabilité) et dans le retissage des liens sociaux.... Découvrez ici toutes les informations à ce sujet ! 

 

Actualités précédentes


CPAS - Note de politique générale du Président

Nous avons le plaisir de mettre , ici, à votre disposition la note de politique générale rédigée par le Président du CPAS, Monsieur Thierry Léonet, lors du vote du budget 2020.

Au fil des pages, vous pourrez découvrir le résultats (chiffrés et autres) des nombreux services du CPAS au profit de la population biévroises. 

Pour tout complément d'information, n'hésitez pas à contacter Mr Léonet (Tél.: 061/51 30 23 - 0476/ 20 72 15  -  e-mail)

 
Projet Ardenne cyclo - Interreg

  La commune de Bièvre est partenaire du projet Ardenne Cyclo dans le cadre du programme européen INTERREG France – Wallonie – Vlaanderen en collaboration avec 28 partenaires.

Le projet prévoit la création de deux véloroutes de longue distance à travers l’Ardenne transfrontalière : une boucle de 170 km à travers l’Ardenne namuroise et greffée à la voie verte Trans-Ardennes (section de La Meuse à vélo) et un itinéraire linéaire de 110 km reliant l’EuroVelo 5 à La Meuse à vélo.

Cet itinéraire traverse le Luxembourg belge et la vallée de Semois avant de passer la frontière à hauteur de Carignan et rejoindre Remilly-Aillicourt en bord de Meuse en longeant la Chiers.


Pour ce faire, la commune bénéficie d’un subside de 175.000 € financé à 50% par le fonds Européen de Développement Régional (FEDER), 40% par les fonds régionaux (CGT) et 10% par la commune.

 

Agenda

Le 25 janvier 2020 à partir de 20h00

Spectacle - Humour « 2 pour le prix d'1 » de Freddy Tougaux le samedi 25 janvier à 20H au Centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A). Info: 061/511 614 ou centreculturel-bievre.com

 
Le 26 janvier 2020 à partir de 09h30

Balade santé ce dimanche 26 janvier à 9h30 pour une promenade de 3 ou 6 km au départ de la Maison médicale de Bièvre ( rue de la Wiaule 7 à Bièvre).

En cas de météo capricieuse pour savoir si la balade aura lieu, téléphonez au 061/860 530

 
Le 03 février 2020 de 20h00 à 22h00

Module de nutrition ce lundi 3 février de 20 à 22H au Centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A). 

Autres dates: 2/3, 30/3, 20/4, 11/5

Info: 0478/940 469 ou cbertrume@yahoo.com

 
Tous les événements

Recherche