Baillamont

Premier village rencontré en quittant la N95 (Dinant – Bouillon) en direction de la Vallée de la Semois. Baillamont est arrosé par le ruisseau qui porte son nom. Comportant 130 habitants, Baillamont est un charmant village.
Patrimoine intéressant à découvrir : deux lavoirs sis Rue de Sedan et Rue de Jominot.

Deux départs de promenade sont à découvrir au départ de l'église :

  • le circuit n°5 (triangle vert - (aussi pour VTT)) compte 12 km : "promenade de la chapelle"
  • et le circuit n°9 (losange rouge) 10 km : promenade "les Tranlets"

Historique

Le territoire actuel de Baillamont correspond à peu de chose près au manse Wandelaic. Ce fief, avait été détaché par Pépin-le-Bref du fisc royal de Paliseul-Bièvre et donné par lui à un certain Albéric, qui devint abbé de Stavelot en 770 et gouverna l’abbaye jusqu’en 779. Dans l’intervalle, Albéric fit donation du manse à son monastère. Il s’agit de la charte du Wandelaicus mansus.

Patrimoine du XIXe siècle

Remontez le XIXe siècle avec l’Eglise Saint-Antoine de Padoue, édifice néo-classique construit en 1847. On vénère le Saint le dimanche après le 13 juin.

Vous pouvez également observer, à la rue de Jominot, un petit lavoir du XIXe siècle en grès schisteux sous bâtière d’ardoises.

Louis Baijot nous raconte la manière de laver le linge dans le temps.

Les ôtes, ki n’avint nin du lindje à foûjon, lavint toutes les smwin.nes ù tous les 15 djoûs. La lèchive purdot alors 3 bons djoûs. Et c’ére pu malâji k’anute. Les lindjes n’astint nin cè k’is sont asteure. Onz avot des spèsses cotes du lin.ne et souvint des grosse twayes. Pou l’hygiène, les fames astint mwins rwêtantes k’anute. Ils duvint fwêre avu ç’k’i gn’avot. I falot cminçi pa mète trimpe l’lindje à l’êwe du plûve, k’astot pûs doûce, dins ène grande bassine, lu djoû dvant. Lu landmwin, cand il avot bin trempé, on l’ sutwârdot et on l’mètot à l’êwe tchôde din la bouleuse, avu des çades ki vnint du four à pwin mètuwes dins in ptit satch. L’êwe du plûve voûdje sul l’lindje avu les çades li apwartot la potasse ki fjot blantchi, mês i n’fallot pont d’çades di tchène. Ils tatchint l’lindje. Les prèmires bouleuses astint des grandes cuves du fonte, avu in bûzê ou dzous. On ramassot l’êwe tchôde ou bûzê et on la rvoudot sul lindje pou k’ la potasse fwêje su-n éfêt. C’est dîre k’i falot voûdi souvint. On djot : « couler la lèchive ». (BAIJOT, Louis. La buyée, dinltins. 2012, p. 1).

Zoning de Baillamont 

L'actuel zoning industriel de Bièvre situé sur le territoire de l'ancienne commune de Baillamont a été créé en 2000. Ce zoning constitue le cœur économique de la commune de Bièvre. Une extension fut octroyée et inaugurée sous la présidence du Député-Bourgmestre David Clarinval en 2008. 

Sources

(documents disponibles à la Bibliothèque communale de Bièvre)

BAIJOT, Louis. La buyée, dinltins. 11 avril 2012. [2 p.]
GERARD, Edouard. Baillamont. In La Province de Namur (petite encyclopédie). Canton de Gedinne. Namur : Vers l’Avenir, 1932, p. 17-19
JAVAUX, Jean-Louis, SCHERER, Pierre. Baillamont. In Le Patrimoine monumental de la Belgique. Wallonie. Arrondissement de Dinant. Volume 22, tome 1. Sprimont : Pierre Mardaga, 1996, p. 218-219

 

 

Dernière actualité


Projet Ardenne cyclo - Interreg

  La commune de Bièvre est partenaire du projet Ardenne Cyclo dans le cadre du programme européen INTERREG France – Wallonie – Vlaanderen en collaboration avec 28 partenaires.

Le projet prévoit la création de deux véloroutes de longue distance à travers l’Ardenne transfrontalière : une boucle de 170 km à travers l’Ardenne namuroise et greffée à la voie verte Trans-Ardennes (section de La Meuse à vélo) et un itinéraire linéaire de 110 km reliant l’EuroVelo 5 à La Meuse à vélo.

Cet itinéraire traverse le Luxembourg belge et la vallée de Semois avant de passer la frontière à hauteur de Carignan et rejoindre Remilly-Aillicourt en bord de Meuse en longeant la Chiers.


Pour ce faire, la commune bénéficie d’un subside de 175.000 € financé à 50% par le fonds Européen de Développement Régional (FEDER), 40% par les fonds régionaux (CGT) et 10% par la commune.

 

Actualités précédentes


Offre d'emploi : recrutement un animateur/professeur informatique (H/F/X)

L'administration communale engage un animateur/professeur informatique H/F/X

La fonction consiste à donner un cours d'initiation à l'informatique aux élèves de l'enseignement primaire, 14 classes composées entre 12 et 26 élèves de P1 à P6.

  • rejoignant un objectif de notre plan de pilotage, ce cours vise à réduire l'écart des compétences informatiques des enfants issus de milieux sociaux différents,
  • Il tend à rendre les enfants indépendants en tant qu'utilisateurs informatiques et les sensibilise aux règles de prudences à suivre sur internet et à travers les réseaux sociaux,
  • il s'appuie sur l'interdisciplinarité en développant les apprentissages en tissant des liens avec les autres cours dispensés par les institutrices

La personne engagée assumera également les cours du soir pour adultes à raison de 4 h/sem.

Vous trouverez l'intégralité de l'offre d'emploi via ce lien.

Votre candidature doit parvenir au Secrétariat communal pour le 24 octobre 2019 (voir formalités en annexe) 

 
Offre d'emploi : Chef de projet Plan de Cohésion Sociale et Coordinateur jeunesse (H/F/X)

Recrutement d'un Chef de projet Plan de Cohésion Sociale et Coordinateur jeunesse (H/F/X)

a fonction se décline en deux pans ; le premier consiste en la direction du Plan de Cohésion Sociale pour la programmation 2020-2025.  Il s'agira notamment d'établir des partenariats avec des associations sociales et des intervenants psychosociaux, d'assurer la liaison entre les pouvoirs supérieurs et locaux, le secrétariat mais aussi le suivi des décisions de la commission d'accompagnement du PCS,  veiller à l'actualisation du diagnostic de cohésion sociale en collaboration avec les partenaires, les citoyens et les représentants politiques, la rédaction des rapports d'activités, la gestion du budget du service en collaboration avec le service Finances et en rédiger les rapports y afférents,  la recherche de subventionnements propres au PCS, la rédaction des rapports d'activités…

Le second pan consiste en la coordination des activités des jeunes de 13 ans aux jeunes adultes. Placé sous l'autorité du Directeur général, le coordinateur jeunesse intervient comme coordinateur de l'accueil de loisirs adolescents de la commune de Bièvre ainsi qu'accompagnateur du Conseil des enfants (10-14 ans) et il pilote également d'autres dossiers transversaux en lien avec le secteur et en complémentarité avec l'autre coordinatrice jeunesse (3 à 12 ans).

Vous trouverez l'intégralité de l'offre d'emploi via ce lien.

Votre candidature doit parvenir au Secrétariat communal pour le 07/11/2019 (voir modalités en annexe) 


 

Agenda

Du 18 octobre 2019 à 21h00 au 21 octobre 2019 à 23h55

Kermesse d'automne du 18 au 21 octobre 2019 organisée par la jeunesse de Naomé.

Info : 061/534 958

 
Le 21 octobre 2019 de 20h00 à 22h00

Module de nutrition ce lundi 21 octobre de 20 à 22H au Centre culturel de Bièvre (rue de Bouillon 39A). 

Autres dates: 18/11, 9/12, 13/1, 3/2, 2/3, 30/3, 20/4, 11/5

Info: 0478/940 469 ou cbertrume@yahoo.com

 

 
Le 22 octobre 2019 de 14h00 à 17h00

Cours-conversation de wallon de 14 à 17 h avec Mr Lucien Mahin au Centre culturel de Bièvre ( rue de Bouillon 39A à Bièvre)

Infos: 061 /51 11 65 - Mme Dorchymont Mady     mady.dorchimont@skynet.be

 
Tous les événements

Recherche